Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ferbérians NICE 06

Matthew EMMONS mérite un NAZE...

18 Août 2008 , Rédigé par Riké Publié dans #ACTU Régionale - Nationale et Internationale

...mais il n'est pas de FERBER alors il échappera à la sanction et pourtant...










En 2004 à Athènes, l'Américain Matthew EMMONS est en tête du concours de Tir à la carabine 3 positions aux JO avant son dernier tir. Il vise, tire et atteint la cible dans le mille ....... mais c'est celle d'un de ses adversaires. Résultat, il perd le titre olympique qui lui tendait les bras.

En 2008, à Pékin, Matthew EMMONS est à nouveau en tête du concours à l'ultime tir. Mais là encore, la gaffe monumentale qui lui fait tout perdre. Au moment de se mettre en position, c'est à dire en relevant son fusil, le coup part prématurément et il atteint le bord extérieur de la cible, c'est à dire 0 points. Invraisemblable, cela n'arrive jamais sauf à Matthew " le Maudit" EMMONS. Avant de tirer il avait, comme toujours, le doigt sur la gâchette et comme il le raconte : "
Il faut maintenir une certaine pression. J'ai appuyé trop fort. Le coup est parti" mais à côté !!! C'est ballot !!!

Le "Gaston Lagaffe" des JO a encore frappé, qu'en sera t-il à LONDRES en 2012 ??? Que va t-il se passer à son dernier tir ??? Il ne faudra en tout cas pas rater "l'exploit" !!!

Tel est le sport malheureusement, parfois on s'entraîne dur et au final, un petit grain de sable vient tout foutre par terre mais bon, le tout c'est de rester COOL, non ?

Pour terminer cette petite histoire de manière plus agréable, il faut quand même préciser que sa bourde d'Athènes lui avait permis de faire la connaissance de sa future femme. Journaliste pour la télévision tchèque, elle l'avait interviewé à l'issue de l'épreuve, puis consolé pour finalement l'épouser. C'est quand même une belle histoire, j'espère seulement que ce n'est pas Nelson MONTFORT qui est allé lui tendre son micro à Pékin...

BYEBYE - Le BOSS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article