Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ferbérians NICE 06

Articles avec #y'en en a marre - coups de gueules et humour tag

NON, non et non !!!

14 Janvier 2014 , Rédigé par Riké Publié dans #Y'EN EN A MARRE - Coups de gueules et Humour

Je soussigné Docteur Vincent-Emile Bornes, certifie par la présente avoir effectuées à ce jour de nombreuses analyses sur mon patient Riké.

 

En voici les résultats :

 

Test sanguin : le raisin est bien rouge, fluide, peu chargé en cholestérol ou en alcool... R.A.S.

Test urinaire : couleur, odeur et goût OK... R.A.S.

Test ADN : tout est (quasiment) normal...R.A.S.

Test capillaire : le cheveu a blanchi et reste dru mais pas partout... R.A.S.

Test oculaire : presque 10/10 avec lentilles... R.A.S.

Test auditif : entend de plus en plus de cons... normal... R.A.S.

Test dermatologique : aucune trace de rides... R.A.S.

Test de motricité : léger problème de parallélisme...mais pas besoin de contre visite... R.A.S.

Test de QI : juste au dessus de la ligne de flotaison mais surnage grâce aux cons... R.A.S.

Test de vélocité : pas le plus rapide mais pas un baltringue non plus... R.A.S.

Test d'équilibre : tombe plus souvent qu'à son tour mais se relève toujours... R.A.S.

Test endurance : syndrome du hamster : peut tourner en rond pendant des heures … R.A.S.

Test de la prostate : à vue de doigt ...R.A.S.

Test d'Alzeihmer : je ne me souviens plus des résultats mais... R.A.S.

Test humoristique : cynique à tendance chambreur, sans conséquence... R.A.S.

 

Au vu de ces résultats, il apparaît que le "jeune" Riké ne possède absolument pas les défauts requis pour passer dans la catégorie supérieure du type V2.

Par conséquent je demande immédiatement son maintien sans condition dans la catégorie V1 voir même sa rétrogradation en catégorie Sénior.

 

 

             Docteur Vincent-Emile Bornes, ex-interné des HP de Paris et banlieue...

 

PS : moi je suis tout à fait d'accord avec cet éminent praticien, je ne mérite pas cette humiliation et en plus j'aime pas les vieux !!! (souvenez-vous du Y'en a marre N°2 de la Foulée n°108 (je crois)).


 

 

 Riké de Ferber dit le BOSS  

Lire la suite

TROP de COULEURS ...

24 Octobre 2010 , Rédigé par Riké Publié dans #Y'EN EN A MARRE - Coups de gueules et Humour

 

Quand je cours, je réfléchis (si si c'est possible) et lors de ma dernière course j'ai entamé une réflexion sur la couleur des maillots du Spiridon. En effet, affilié à cette association depuis 1995, je peux vous dire que j'en ai vu passer des maillots et de toutes les couleurs … et pas toujours du meilleur goût !!! (me reste en mémoire l'horrible trouvaille de l'an 2000 !).

Alors je me suis posé la question : pourquoi changer chaque année la couleur du maillot ?

A l'instar des clubs ne serait-il pas judicieux d'adopter une couleur unique et constante ?

 

Plusieurs raisons m'incitent à aller dans ce sens :

 

Tout d'abord cela nous permettrait de nous identifier à coup sûr entre Spiridoniens sur les courses (ou lors des entraînements). Les tenues des coureurs sont, en général, assez colorées et de ce fait la multiplication des maillots au sein du Spiridon ne permet pas toujours de reconnaître les membres de l'association au premier coup d'œil même si le logo est bien apparent. En effet, d'une part certains ne courent pas avec le maillot de l'année, et d'autre part la couleur de notre maillot se retrouve aussi chez d'autres coureurs non-spiridoniens du fait de la non exclusivité de celui-ci.

 

Seconde raison, les autres coureurs pourraient également nous repérer plus facilement lors des épreuves (du Challenge ou pas) . Une couleur facilement identifiable, connue et reconnue montrerait à tous la bonne santé de notre association par un effet de masse facilement repérable et, qui sait, pourrait même inciter de nouveaux coureurs à nous rejoindre. De plus, les organisateurs de courses (du Challenge ou pas) pourraient aussi juger de la popularité de leur épreuve en identifiant plus aisément notre maillot.

 

Troisième raison, le fait d'adopter une couleur récurrente permettrait au Spiridon de perpétuer son identité au fil des ans comme le font par exemple les clubs de football (hormis les affreux "3ème maillots" qu'ils pondent tous les ans). On dirait, par exemple, les Bleus du Spiridon comme on dit les Reds de Liverpool.

 

Quatrième raison, une raison économique puisque le fait de conserver d'une année sur l'autre le même maillot permettrait de ne pas avoir de stock "d'invendus" selon le nombre toujours plus ou moins fluctuant d'adhérents. De plus, je pense que l'on pourrait aussi mieux négocier auprès de nos fournisseurs puisque nous pourrons acheter de plus grandes quantités de maillots sans craindre de les garder d'un an sur l'autre.

 

Vous allez me dire, tout ça c'est bien beau mais quelle couleur choisir ?

Là, je pense qu'un sondage auprès des Spiridoniens s'impose. Les membres du Bureau devraient choisir plusieurs couleurs et mettre un sondage en ligne en en définissant précisément les règles. Une simulation de maillot pourrait même être envisagée et mise sur le site du Spiridon, libre à chacun de voter ou pas.

Et puis, pourquoi se borner à ne choisir que la couleur ! Ne pourrait-on pas aussi "designer" notre futur maillot ? Un maillot uni ? Bicolore ? Avec des rayures ? A damiers ? Avec un scapulaire (comme les Girondins de Bordeaux …) ? Tout est envisageable...

On pourrait aussi choisir la couleur du logo Spiridon apposé sur le maillot. Pour différencier les années, le millésime pourrait être floqué avec éventuellement le logo des sponsors. Chaque coureur pourrait même (à ses frais) rajouter son nom dans le dos pour une plus grande convivialité.

 

Qu'il serait beau le peloton bigarré des coureurs à pied avec sa vague uniforme de Spiridoniens portant fièrement les couleurs de l'association.

 

Qu'en pensez-vous ?

 

BYEBYE – RIKE, BOSS de FERBER à ses heures

Lire la suite

A quoi sert la "Foulée" du Spiridon ? ... la suite

16 Mai 2010 , Rédigé par Riké Publié dans #Y'EN EN A MARRE - Coups de gueules et Humour

Suite à mon article "A quoi sert la "Foulée" du Spiridon ?" paru le 10 avril sur ce Blog, voici une réponse reçue de Paul dit l'Ancien, éminent et respectable membre du Conseil d'Administration du Spiridon Côte d'Azur.Comme il m'a autorisé à la diffuser, je vous la livre telle qu'envoyée :

  

 

Objet : La FOULEE…OUI ou NON


 

Mon cher Eric,


 

Le Conseil (bureau) du SPIRIDON a bien pris connaissance de ton courrier : OUI, à quoi sert « La FOULEE »… et moi-même, très attaché à La FOULEE, je me sens le devoir de te répondre.

Tu comprendras que je ne m’attarde pas sur ton appréciation de « mes articles », même si cela flatte mon égo, ce n’est pas le sujet de ce courrier.

Sur le fond de ta démarche, elle va dans le sens de nos préoccupations…cela fait plusieurs réunions que nous évoquons cette nécessité : évolution…raffraîchissement…rajeunissement…modernisation…

Moderniser…OUI, mais dans quel sens ?

Je ne reprendrai pas tous les points que tu évoques, même si tous méritent intérêt et attention.

NON, il ne faut pas transférer La FOULEE sur internet…c’est un peu de « l’écrit », déjà trop dévalorisé, qui disparaîtrait. J’étais et suis depuis longtemps pour 6 numéros annuels plus légers, vivants et non répétitifs !

Que certaines rubriques soient renvoyées sur internet, d’accord…mais pas la revue ! Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain !

Le modernisme et le futur ce n’est pas l’exclusion, même d’une minorité ( ?) non-internautaire et l’abandon de la lecture.

Pour les rubriques : OUI, beaucoup trop d’entre elles sont lourdes et trop longues, donc fastidieuses et non lues…les compte-rendus des courses et déplacements par exemple, même si on peut comprendre la démangeaison à relater ses exploits et expéditions…le mot du Président gagnerait à l’intérêt et à la lecture à être plus concis.

Les PV des AG = effectivement, on pourrait se contenter du PV officiel réduit à 1 page (qui est réalisé) et renvoyer les rapports , tableaux, courbes et « camemberts », pour ceux que ça intéresse…sur internet ou à envoyer sur demande.

Je n’ai pas d’idée sur les classements et résultats…mais eux aussi sont trop lourds et occupent une pagination trop importante…même si je sais qu’il y en a qui ne regardent (lisent) que ça !!!

Les Ficanas…attirent la curiosité ; on devrait s’y attacher pour diversifier les auteurs (es) et valoriser l’esprit « vivant » sans devenir les potins de la commère !

Le calendrier est important, difficile à réduire, il permet à toutes et tous d’y faire « leur marché » en fonction de leurs obligations et contraintes…

La perte en « mise au pilon » de La FOULEE non distribuée est de plus en plus maîtrisée, le tirage est adapté d’une fois sur l’autre et ne constitue pas une « perte sèche »…Non seulement on ne paye pas au tirage à l’unité…mais les tranches de tirage sont dégressivement coûteuses ; de plus la diffusion par distribution est à plus de 90 % gratuite.

Ma CONCLUSION : Il faut sauver La FOULEE…écrite et sur papier !

Ce n’est pas une question de passéisme ou de ringardisme c’est aussi une égalité de traitement et d’accès pour tous.

Que nous devions : alléger, être attractifs et plus vivant…certes. Il nous faut aussi nous soucier de cette base des écoles de journalisme : « écrire pour être lu » !

En toute amitié,

Paul

P.S. Non, la messagerie n’est pas censurée…

Elle doit être maîtrisée pour ne pas être un défouloir…

 

Voilà, je vous laisse le soin de commenter.

 

BYEBYE - Le BOSS 

Lire la suite

A quoi sert la "Foulée" du Spiridon ?

10 Avril 2010 , Rédigé par Riké Publié dans #Y'EN EN A MARRE - Coups de gueules et Humour

 

Oui, à quoi sert la "Foulée" du Spiridon Côte d'Azur ?

C'est la question que je me suis posée après la (rapide) lecture du dernier numéro paru (le 165). A l'heure d'Internet où la communication est de plus en plus instantanée, ce bulletin de liaison a t-il encore une raison d'être ?


 

Détaillons le contenu du dernier exemplaire (n°165) :


 

Je passe sur la couverture où l'on retrouve la sempiternelle photo de groupe du dernier déplacement... photo qui est toujours sur le site Spiridon.


 

Ensuite on retrouve :


 

  • les pubs... que personne ne regarde. C'est un mal nécessaire pour remercier nos partenaires mais leurs pubs sont aussi sur le site...

  • le sommaire : normal, rien à dire, il en faut bien un.

  • le Mot du Président : exercice difficile à réaliser pour le Prézi mais néanmoins toujours plaisant à lire. Il est normal qu'il s'adresse aux membres de base mais bon, on tourne quand même en rond. Ne peut-on pas dédier une page spéciale sur le site Spiridon pour les membres du Bureau (pardon du Conseil d'Administration (CA)) où ceux-ci pourraient s'exprimer sans passer par une "boite à message" trop souvent censurée ?

  • le Carnet du Spiridonien : les courses sont sur le site que dire de plus...

  • les compte-rendu des réunion du CA : franchement, moi je les lis attentivement (un vieux réflexe de mes années de "Bureau" certainement) mais on peut très bien les mettre en ligne...

  • dans cet exemplaire, on a droit au PV de l'AG : fastidieux comme tous les rapports sans oublier les "camemberts" et autres graphiques. On va m'objecter que c'est là la procédure légale. J'en suis tout à fait conscient mais on peut très bien le mettre en téléchargement sur le site ou l'envoyer, à la demande, aux membres qui en font la demande. Ainsi la loi serait respectée tant que l'on informe les membres.

  • résultats des courses du challenge Spiridon : indispensable pour les accros aux points ou pour voir l'évolution des copains mais un bon PDF sur le site et le tour est joué. Quant aux minuscules photos censées agrémenter ces pages de résultat brut, je plains les spiridoniens atteints de presbytie...

  • classement du challenge Spiridon : très important pour les chasseurs de trophées mais je pense qu'ils sont connectés sur le site dès la course terminée pour calculer et recalculer le nombre de points engrangés et leur future place alors...

  • les potins de Ficanas : heureux d'apprendre que la Poste fonctionne bien, que le Spiridon remporte toujours des challenge du nombre mais bon, cela vaut-il une page ?

  • viennent ensuite la litanie des "reportages" sur les déplacements du Spiridon toujours écrits par les mêmes spiridoniens...puisque ce sont toujours les mêmes (ou presque) qui participent. Tout le monde ne peut pas s'offrir de tels déplacements alors là aussi, forcément, ça tourne en rond.

  • l'article de l'Ancien : je pense sincèrement que c'est le seul article qui mérite vraiment que l'on s'y arrête pour le savourer. C'est toujours un bon moment alors, je vous en conjure, offrez lui une tribune officielle sur le site qu'on ne soit pas obligé d'attendre 3 mois le nouvel opus de Paul. Une page "L'Ancien raconte …" qui permettrait de compiler ses œuvres. Si ce n'est pas possible je suis prêt à lui offrir l'asile littéraire sur le Blog de FERBER.

  • le calendrier des courses : intéressant mais là encore on peut améliorer le concept en le mettant en ligne avec les liens vers les sites concernés pour les inscriptions. C'est sûr, c'est du boulot mais bon on progresse ou pas ?


 

Bref, cette "Foulée" est vieillotte, inadaptée, dépassée. Les 6000 euros qu'elle coûte annuellement (cf rapport financier 2009) ne seraient-ils pas mieux employés pour l'amélioration du site  http://www.spiridon-cote-azur.com/ ou pour une baisse du montant de la cotisation ?

Cette "Foulée" tourne en rond et ronronne depuis trop de temps, elle n'évolue pas (ou plus) et se sclérose tout doucement comme un petit vieux qui va mourir dans son coin sans que personne ne s'en aperçoive. Cette revue est en plus, depuis quelques années, passée à un rythme trimestriel soit 4 pauvres petits numéros par an au lieu de 6 avant d'où, je pense, un trop gros décalage au niveau du suivi de l'information. Les infos d'il y a 3 mois ont t-elles encore une réelle signification pour le spiridonien de base ? Il y a là un manque flagrant de réactivité et de modernisme. Le temps s'est accéléré mais on risque de le laisser filer trop loin pour le rattraper un jour. Sans compter qu'au niveau de l'impact écologique, cette publication utilise du papier, des encres, de l'énergie et tout ça pour un résultat médiocre. De plus la "Foulée" n'est jamais distribuée à 100% d'où une perte sèche pour l'association. Je ne veux pas accabler les membres du CA, je suis sûr qu'ils font du mieux qu'ils peuvent pour nous offrir cette "Foulée" et qu'ils le font avec amour et sincérité mais je crois qu'il est temps de tourner définitivement la page pour se diriger vers le futur. Vous allez m'objecter que tout le monde n'est pas connecté sur Internet, c'est pas faux mais il y a maintenant une très grande majorité de gens qui l'est et la tendance ne va pas s'inverser dans les années à venir (même si tout n'est pas rose au pays du Web, j'en conviens, Internet est un mal incontournable et nécessaire au même titre que la voiture, la télévision ou encore le téléphone portable). C'est le grand boom des Blogs privés, de Facebook, de l'iPhone, ne soyons pas à la traîne. Déjà, nous ne recevons presque plus de factures papier à notre domicile alors pourquoi continuer dans la voie obsolète du bulletin de liaison imprimé ? Cette malheureuse cinquantaine de pages n'apporte plus rien à l'image du Spiridon à mon sens.

Ce coup de gueule n'est pas une critique aigrie mais plutôt un constat. Spiridonien depuis 1995, je pense avoir montré mon attachement au Spiridon (même si j'en ai quitté les instances dirigeantes suite à des divergences d'opinion) et en tant que membre il est de mon droit (et de mon devoir) de m'exprimer sur le fonctionnement de l'association. Je ne veux pas que le Spiridon devienne une association ringarde et passéiste. Si l'on veut continuer à exister et à attirer des jeunes vers ce sport merveilleux, il faut vivre avec son temps et évoluer vers les nouvelles technologies.

Après moi, je dis ça ….


 

BYEBYE – RIKE, BOSS de FERBER  à ses heures....


 

J'autorise le Spiridon Côte d'Azur à publier cet article dans la "Foulée" … si elle survit !!!


 

et j'attends vos réactions et commentaires...

 

Lire la suite

Y'EN A MARRE

26 Mai 2008 , Rédigé par Riké Publié dans #Y'EN EN A MARRE - Coups de gueules et Humour

Petit Ferbérian, j'ai décidé de rééditer (à compte d'auteur mais à peu de frais je le concède) quelques articles que j'avais écris pour la Foulée du Spiridon dans les années 199... (je ne sais plus, le Prézi du Spiridon non plus étant donné qu'il n'a pas répondu à ma demande relative à ses archives) mais en tout cas ça date du siècle dernier et ça c'est sûr !!!
A l'époque donc, je sévissais régulièrement dans cette excellente publication par le biais d'une rubrique intitulée "Y'en A Marre" (YAM pour les intimes) balançant quelques vannes débiles et provocatrices dont le but avoué était de déconner à plein tube et de faire réagir les Spiridoniens (tâche ambitieuse et ardue, tu t'en doutes). Aujourd'hui, je remet ça en recyclant ces vieux écrits qui sont, tout du moins pour le  premier d'entre-eux, toujours d'actualité.
Bonne lecture et n'hésite pas à commenter ce qui va suivre.

BYEBYE - Le BOSS

 PREAMBULE (ou avertissement)

Amis coureurs, et néanmoins lecteurs, vous allez découvrir ci-après le numéro pilote d'une rubrique que je vais m'efforcer de vous imposer dans ce merveilleux fascicule que constitue notre Foulée si, bien sûr, le terrible "Comité de Lecture" me laisse délirer à ma guise (comme le Duc). Cette rubrique s'intitule "Y'EN A MARRE" et.......vous verrez bien.


Y'EN A MARRE / Numéro 0

"Le Racket"


Amis coureurs, je crie HALTE !!! Halte au racket, halte aux taxes diverses et variées. Partout on doit payer, tout le temps on doit payer. L'argent, le fric, le pèze, l'artiche, l'oseille, le carbure, le pognon, le flouze, la tune (j'en passe et des plus bizarres), il n'y a plus que ça qui compte. On doit payer des impôts, la vignette auto, les places de parkings (n'est-ce pas Barbu !), la taxe d'habitation, la taxe foncière (pour les moins gueux), la CSG, la RDS, les bières au bar, j'en passe et des plus chers. Tout augmente, même le prix des courses. Il nous faut maintenant débourser 50F, 60F, 75F voir même 100F pour espérer courir entre amis. La convivialité des courses est menacée. Assez, halte au racket. Faudra t-il un jour s'appeler Crésus pour avoir le droit de transpirer lors d'une épreuve de course pédestre ? Notre sport (et loisir) préféré sera t-il bientôt réservé à une élite pleine aux as ? Il faut que ça cesse. Le sport est un droit pour tous et doit être accessible au plus grand nombre. Halte aux augmentations des taxes d'inscription pour les courses pédestres. D'autant plus que le prix n'est pas toujours synonyme de qualité, avec un droit d'inscription plus modeste, on peut très bien offrir aux coureurs des courses qui soient intéressantes tant sur le plan sportif que sur le plan de la convivialité (ceux qui étaient à la Ronde des Collines Niçoises ne me démentiront pas). Le plus grave à mes yeux, c'est qu'entre une inscription à 35F et une à 50F, il y a une différence au moins égale à un demi de bière dans tout bon bar qui se respecte. Spiridoniennes, Spiridoniens, réagissez, réveillez-vous !!! Je vous engage à remplir la pétition ci-dessous et à la renvoyer le plus rapidement possible à l'adresse suivante :

Spiridon Côte d'Azur
Rubrique "Y'en a marre"
8 avenue des mimosas "le Val d'Or"
06220 Vallauris

Vous pouvez également me la remettre lors des courses si vous êtes trop pauvre pour cloquer un timbre à 3 balles sur une enveloppe.


Y'EN A MARRE DES COURSES TROP CHERES

PETITION POUR POUVOIR CONTINUER A SE PAYER DES BIERES APRES L'EFFORT (LE RECONFORT !!!)
HALTE AU RACKET DES ORGANISATEURS DE COURSE PEDESTRES

NOM,,,,,,,,,,
PRENOM,,,,,, SIGNATURE


Dès la prochaine Foulée, je vous aviserai du nombre se signatures que j'aurai recueilli, et tous ensemble nous pourrons ainsi faire pression ( comme la bière...) sur les organisateurs de courses pour faire baisser les tarifs d'inscription, ou à défaut pour inclure dans le prix demandé le droit d'obtenir gratuitement au bar le plus proche de l'arrivée, une petite mousse rafraîchissante et délassante.

AMIS COUREURS, JE COMPTE SUR VOUS !!! !!!


RIKE


Lire la suite